À propos

MB and Paddington with credit

Michael Bond, le créateur de Paddington

Michael Bond est né le 13 janvier 1926 en Angleterre, à Newbury dans le Berkshire. Il a suivi des études au Presentation College, à Reading. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Michael Bond sert dans la Royal Air Force et dans le Régiment du Middlesex de l'armée britannique.

Il commence à écrire en 1945, et vend sa première nouvelle à un magazine, le London Opinion. Cette expérience confirme son choix de devenir écrivain.

C'est pendant qu'il travaille en tant que caméraman pour la télévision à la BBC que Michael Bond a l'idée de Paddington. Il se souvient de la manière dont tout a commencé :

« J'avais acheté un petit ours en peluche à la veille de Noël 1956. Je l'ai vu, assis tout seul dans le rayon d'un magasin de Londres, et ça m'a fait mal au cœur. Je l'ai acheté pour l'offrir à ma femme Brenda, et je l'ai appelé Paddington car nous vivions près de la gare de Paddington à l'époque. J'ai écrit quelques histoires sur cet ours, plus pour le plaisir que dans l'idée de les publier. Au bout de 10 jours, j'ai réalisé que j'avais un livre entre les mains. Ce n'était pas particulièrement écrit pour les enfants, mais je pense que j'y ai mis le genre de choses que j'aimais lire lorsque j'étais petit. »

Michael Bond envoie alors le livre à son agent, Harvey Unna, qui l'aime beaucoup, et après l'avoir envoyé à plusieurs éditeurs, il est finalement accepté par William Collins & Sons (aujourd'hui Harper Collins). Les éditeurs font alors appel à une illustratrice, Peggy Fortnum, et le tout premier livre, « A Bear Called Paddington », est publié le 13 octobre 1958. Après la publication de ce premier livre de Paddington, l'auteur continue d'en écrire toute une série. En 1965, ses livres connaissent un tel succès qu'il quitte son travail à la BBC et se consacre entièrement au métier d'écrivain.

Concernant Paddington lui-même, Michael Bond dit : « Ce qui est formidable, lorsqu'on a un ours comme personnage central, c'est qu'il allie l'innocence d'un enfant à la sophistication d'un adulte. Vous ne verrez jamais Paddington aller sur la lune : il a bien trop les pattes sur terre pour cela. Non, il s'illustre plutôt dans les situations du quotidien. Il a un grand sens moral, mais n'a cure de la paperasserie administrative liée à toutes ces règles ridicules auxquelles nous nous soumettons en tant qu'humains. Comme c'est un ours, il s'en sort toujours. Paddington est humanisé, mais il ne pourrait jamais être « humain ». Cela ne fonctionnerait pas. »

Les livres de Paddington se sont vendus à plus de 35 millions d'exemplaires dans le monde, et ont été traduits dans plus de 40 langues, dont le latin.

Michael Bond poursuit : « Je suis toujours surpris par toutes ces traductions, parce que dans mon esprit, Paddington est un personnage très anglais. Mais visiblement, les situations que Paddington rencontre existent dans le monde entier. »

Grâce à son grand talent de développement des personnages, l'auteur a écrit bien d'autres œuvres, comme la série télévisée pour enfants The Herbs, des livres narrant l'histoire du cochon d'Inde Olga da Polga, ainsi qu'une série de romans pour adultes sur un détective français devenu critique gastronomique, Monsieur Pamplemousse. Au total, l'auteur a écrit près de 150 livres, y compris son autobiographie, « Bears and Forebears ».

En 1997, Michael Bond reçoit la médaille de l'Ordre de l'Empire britannique pour service rendu à la littérature enfantine. Il écrit et vit toujours à Londres, non loin de la gare de Paddington, où tout a commencé.

"Vous ne verrez jamais Paddington aller sur la lune : il a bien trop les pattes sur terre pour cela"

michael-bond-award

« Lorsque j'ai écrit ces quelques mots, pas un instant je n'ai songé aux changements qu'ils apporteraient dans ma vie. Il s'agissait simplement d'écrire quelque chose afin de mettre en route mon cerveau ce matin-là. »